Le Tunascan est vendu en 2 modèles: Tunascan V1 pour les spécimens de moins de 10 kg, avec des productions allant jusqu’à 50 tn /heure et Tunascan V2 pour les spécimens entre 10 et 60 kg.
Ligne de classement automatique. Après le scannage, la ligne distribue et emballe les pièces dans des conteneurs spécifiques en fonction des critères du client.
Enregistrement numérique en temps réel. Toutes les informations générées sont envoyées au ERP de la société.
Efficacité pour déterminer le poids de l’exemplaire:
0

Efficacité pour déterminer l’espèce du thon:
0

L’usine avec/sans Tunascan

01 | Personnel

Sans Tunascan

Le segment de la production consacré à la réception et au classement des thons requiert un nombre important d’employés. En plus du processus physique qui consiste à déplacer et classer le poisson, des employés très expérimentés sont requis avec un niveau élevé d’attention pour distinguer « à l’œil » une espèce de l’autre, tout en procédant à la pesée de certains exemplaires.

Avec Tunascan

Une fois que le poisson est déchargé sur la trémie, tout le processus fonctionne de manière entièrement automatique. Il est possible de traiter entre 10 et 50 tonnes par heure ce qui équivaut à 400 tonnes sur une journée de 8 heures. Le classement par taille et poids dans des conteneurs spécifiques et le traitement 3D étant automatisés, l’erreur humaine est éliminée et les risques du travail sont réduits.

02 | Traitement des données

Sans Tunascan

Convertir tout ce travail en informations pour la société constitue un effort faramineux pour les employés qui comptabilisent les poids, les types d’exemplaires, les rejets, etc. et qui doivent s’appuyer sur des documents physiques pour les transmettre ensuite aux différents services de la société. Il faut ensuite « traduire » tous ces documents pour le ERP de la société. Ce processus peut tarder plusieurs heures.

Avec Tunascan

La base de données du Tunascan est directement connectée au ERP de la société ce qui permet aux utilisateurs autorisés d’accéder aux informations générées évitant ainsi les risques liés au traitement et à la perte des documents papier lors du transfert entre différents services de la société.

03 | Protocoles de qualité

Sans Tunascan

La procédure sans Tunascan laisse entre les mains de chaque employé, en fonction de son attention et la subjectivité que cela représente, le respect des niveaux de qualités exigés par la société. Les éventuelles erreurs humaines pour différencier les exemplaires pourraient avoir un impact sur les engagements de la société envers ses clients en cas de présentation d’exemplaires d’espèces, de tailles ou de qualités non conformes.

Avec Tunascan

Le logiciel du Tunascan permet à la société d’adapter les critères de classement en fonction de l’évolution des exigences ou des besoins de ses clients. Une fois déterminés, ils restent invariables et ne dépendent pas des interprétations subjectives de chaque employé. Cela constitue ainsi une garantie de satisfaction pour les clients qui bénéficient des exemplaires définis comme étant optimaux en fonction de leurs propres critères concernant l’espèce, le poids et la qualité.

PROXECTO COFINANCIADO POR IGAPE, XUNTA DE GALICIA E FONDO EUROPEO DE DESENVOLVEMENTO REXIONAL DO PROGRAMA OPERATIVO 2014-2020