Nous ne pouvons pas bâtir sur des théories, nous devons le faire sur la pratique quotidienne de milliers de travailleurs et entrepreneurs du secteur. Nous sommes, dans la pratique, le département de recherche de l’industrie de la conserve mondiale.

Histoire de l’entreprise, histoire du secteur de la conserve

Hermasa est l’un de ceux qui ont positionné la région de Vigo, dans la première moitié du XXº siècle, comme la première capitale mondiale de l’industrie des conserves de poisson. Des dizaines de milliers de personnes travaillaient alors dans la fabrication des premières boîtes, fondamentalement de sardine. Ce fut dans cet environnement d’euphorie économique et des premiers rudiments technologiques où commencèrent à travailler les frères Cándido et Ramón Rodríguez, trouvant à Vigo l’endroit idéal qui stimula leur inventivité.

Tous nos opérateurs possèdent une haute qualification
Tous nos opérateurs possèdent une haute qualification
L’équipe de direction d’Hermasa travaille de manière très coordonnée
L’équipe de direction d’Hermasa travaille de manière très coordonnée
À plus grande précision dans l’installation, plus grande résistance des machines
À plus grande précision dans l’installation, plus grande résistance des machines
Le siège d'Hermasa à Vigo
Le siège d'Hermasa à Vigo
Sede de Hermasa en VigoLe siège d'Hermasa à Vigo
Le siège d'Hermasa à Vigo

Les fondateurs commencèrent d’une forme quasi artisanale, en partant de zéro, parcourant les usines de conserves et observant les manques dont souffraient les processus encore très élémentaires de production. En 1972, ils fondent la SA actuelle, où ils commencent à mettre en pratique leurs propres idées et conceptions pour augmenter la productivité des conserves galiciennes, qui commencent à se diversifier et se vendre sur les marchés des cinq continents. Il faut dire que dans la première et petite usine familiale de Vigo –entourée de conserveries, de chantiers navals et d’un immense marché de la pêche fraîche- sont nées les principales technologies d’automatisation et de fabrication en série qu’emploient aujourd’hui les créateurs d’équipements pour la conserve dans le monde entier. Ce fut et c’est la référence technologique, ce pourquoi la marque Hermasa est présente dans plus de soixante pays.

En un peu plus de quarante ans, la marque galicienne a créé un secteur industriel nouveau –celui des machines spécialisées pour conserves de poisson- qui a accompagné les fabricants dans leur expansion dans le monde entier. Quand les commercialisateurs de conserves découvraient une nouvelle niche de marché, Hermasa prenait les devants et créait un équipement pour son traitement et sa production industrielle. Depuis sa fondation, la compagnie a enregistré plus de soixante-dix marques et brevets.

En 2006, Hermasa a investi 2,5 millions d’euros dans son nouveau siège dans le Parc technologique de Vigo. Ce sont des installations de 5.500 mètres carrés où l’on maintient comme priorité de la marque le département de R&D+i, avec un grand laboratoire relié en permanence avec l’usine de production d’équipements pour ses clients.