R&D+i

Chez Hermasa, la recherche n’est pas un simple département de l’entreprise : Hermasa est en elle-même une entreprise de recherche. Le plus important n’est pas le nombre d’unités d’un produit qu’elle fabrique, mais la capacité qu’elle possède pour créer des produits totalement nouveaux, qui révolutionnent et modifient la manière de travailler dans le secteur de la conserve. Nous sommes partis de zéro : avant, il n’existait pas ce type de recherche pour cette industrie.

Notre entreprise a reçu en Espagne plusieurs prix pour son innovation technologique et participe comme invité dans les conférences mondiales que célèbre le secteur de la conserve dans le monde entier, ce qui montre son importance comme agent dynamiseur de l’industrie.

Hermasa a créé des équipements tellement en avance sur leur temps que certaines machines continuent à opérer à plein rendement et sans concurrence plusieurs décennies après les avoir brevetées

Depuis sa fondation, Hermasa a enregistré plus de 70 marques et brevets, qui ont surpris le marché de la conserve à différents moments de son histoire. Dans l’actualité, il existe quatre marques sous lesquelles l’entreprise commercialise ses équipements : Hermasa, Tunipack, Flash-Pack et Tunivac. Les brevets qui sont en vigueur actuellement sont au nombre de dix.

10 brevets en vigueur

Les grands impacts de notre R&D+i dans l’histoire de la conserve

Tout au long de l’histoire d’Hermasa, il s’est produit différents évènements marquants qui ont déterminé différentes époques dans la production de la conserve, créant des tendances technologiques qui ont été exportées dans le monde entier.

Brain En 1975, Hermasa présente sur le marché son premier cuiseur en continu de sardines, la ‘Flash-Cooker’. Ce modèle cuisait la sardine une fois en boîte avec une vapeur directe dans un même processus qui se poursuivait avec l’huilage et le sertissage. Y succèderait une variante plus avancée, le HRG-V, avec plus de capacité et de versatilité pour différents récipients. Les machines brevetées dans les premières décennies avaient déjà comme objectif de réduire la maintenance et d’augmenter le degré d’automatisation. Pour arriver à ça, les pionniers d’Hermasa importèrent

Las primeras Flash Pack revolucionaron el mercado de la sardina.
Las primeras Flash Pack revolucionaron el mercado de la sardina.

la connaissance de pays avec une longue tradition dans les machines industrielles –La France et l’Allemagne- et lancèrent en Espagne un commerce entièrement nouveau et adapté à la fabrication de conserves. Ce fut un long processus d’apprentissage et de spécialisation.

En 1984, les conserveurs reçoivent la ‘Flash Pack’, une innovante empaqueteuse automatique de sardines qui réalisait en continu la découpe, l’éviscération et l’empaquetage du produit. Ce fut le premier grand saut technologique accompagné d’une baisse très importante des coûts pour les entreprises, en réduisant le nombre de personnel nécessaire pour manier une machine qui, de plus, multipliait sa productivité.

Chaque nouvelle version de la machine surpasse largement la précédente.
Chaque nouvelle version de la machine surpasse largement la précédente.
Pendant des décennies, la sardine fut la star de la conserve espagnole.
Pendant des décennies, la sardine fut la star de la conserve espagnole.

Cette avance représente un révulsif dans les rapports de concurrence qui s’établissent entre les grands fabricants mondiaux. Ce saut technologique place le secteur au niveau d’autres grands secteurs productifs où l’on opère à une échelle globalisée, traitant la planète comme un grand marché unique. Hermasa situe ses équipements sur les cinq continents, au service d’entreprises qui calculent quel est le meilleur emplacement pour leurs usines, en tenant compte de tous les coûts de production. L’investissement technologique est si décisif pour la productivité qu’on évite dans cette décennie les délocalisations à des pays tiers hors de l’Europe. Aujourd’hui encore, passée la première décennie du XXIº siècle, 137 machines de ce type opèrent dans 52 pays du monde, tout un exemple du caractère visionnaire de la technologie pensée par les frères Rodríguez.

À cette même époque, les grands fabricants de conserve augmentent exponentiellement la demande de thonidés pour leur process industriel. Hermasa surprend les usines avec la ‘Tunivac’, développée en collaboration avec les scientifiques de l’Institut de recherches marines de Vigo. Il s’agit là l’un cuiseur de thon avec refroidissement sous vide. Dix ans plus tard, en 1997, Hermasa présente le premier prototype de la légendaire Tunipack, la machine qui fit que les fabricants de conserves de thon du monde entier signalèrent Hermasa comme la grande référence technologique pour augmenter la production dans un espace réduit et avec moins de personnel. La Tunipack est un des sommets

Un stand du XXIº siècle pour être compétitif dans le marché globalisé des salons.
Un stand du XXIº siècle pour être compétitif dans le marché globalisé des salons.

de la R&D+i de notre compagnie, une empaqueteuse de thon aux prestations uniques, qui fascina les visiteurs de la Word Fishing Exhibition de cette année-là. Elle commence à se commercialiser en 2001 et dépasse toutes les prévisions des techniciens d’Hermasa en s’étendant dans les usines du monde entier. De nos jours encore –avec la présence de modèles évolués par rapport à l’original- la Tunipack continue à être l’exemple à suivre dans l’empaquetage de boîtes de thonidés.